Quantcast

Glycémie

Vous souhaitez permettre à vos patients de contrôler leur taux de glycémie grâce à des lecteurs fiables ? Nous proposons une gamme complète de produits, des marques de référence PELIMEX ou encore iHealth.

Notre gamme de lecteurs de glycémie

Trouvez votre produit idéal parmi notre sélection de lecteurs de glycémie. A travers notre gamme, vous trouverez des lecteurs de glycémie avec méthode de calibration sans codage, avec temps de lecture de 5 secondes seulement, mais aussi des lecteurs jetables à hémoglobine. Vous aurez aussi le choix des accessoires : bandelettes réactives, stylos auto-piqueurs, lancettes, pochettes de voyage…

Dénichez le lecteur de glycémie et les accessoires qui vous conviennent le mieux à travers notre gamme pensée pour les professionnels de santé.

27 Article(s)

Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
par page

27 Article(s)

Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
par page

A quoi sert le lecteur de glycémie ?

Le diabète touche aujourd’hui 3 millions de personnes, et jusqu’à 13 millions pour le cholestérol. Non soigné, cette maladie cause de multiples dommages au corps : perte de la vue, dégradation des reins, ulcères… Dans ce contexte, l’utilisation d’un lecteur de glycémie joue un rôle primordial de prévention et de contrôle. Le lecteur de glycémie permet aux patients diabétiques (type 1) de pratiquer une auto-surveillance glycémique (ASG). Autrement dit, d’estimer en temps réel le taux de glucose présent dans son sang.

Grâce à l’utilisation d’un lecteur de glycémie, le patient sera donc en mesure de savoir s’il est en situation d’hypoglycémie ou d’hyperglycémie. Il pourra ainsi réguler son taux de sucre en fonction du résultat obtenu. Le lecteur de glycémie est donc indispensable pour éviter les situations d’urgence (malaises, crises…).

 

L’histoire du diabète et de la glycémie

Analyser son taux de glucose dans le sang n’a pas toujours été si intuitif pour les malades du diabète. Au XXème siècle, il fallait même l’équivalent d’une journée d’analyse pour obtenir des résultats, qui plus est assez peu précis. Hyperglycémie ou hypoglycémie étaient mises en évidence au moyen d’une goutte d’urine sur de la poudre blanche (un clino réactif).

C’est en 1978 que le premier lecteur de glycémie arrive sur le marché, commercialisé par le laboratoire Arkray.

 

Choisir le lecteur de glycémie adapté à vos besoins

Il existe plusieurs types de lecteurs de glycémie. Faisons le point sur les principaux :

  • Le lecteur de glycémie connecté ou non. Les lecteurs non-connectés sont les plus utilisés : le patient assure son ASG en inscrivant les taux de glycémie délivrés par l’appareil. Le lecteur connecté est lui, moins répandu. Mais il permet d’éviter les erreurs pouvant résulter d’une utilisation manuelle. En effet, les résultats sont envoyés sur le smartphone du patient et sont directement enregistrés en ligne. Le lecteur de glycémie connecté peut souvent enregistrer jusqu’à 500 résultats.

 

  • Le lecteur de glycémie avec électrodes. L’utilisation des électrodes au quotidien constitue un avantage pratique puisqu’elles sont réutilisables, contrairement aux bandelettes à usage unique. Mais la méthode reste la même : le patient doit y déposer une goutte de sang à chaque fois.

 

  • Le lecteur de glycémie avec bandelettes. Ici, les bandelettes sont à usage unique. Il convient donc de réapprovisionner fréquemment votre stock. La plupart des lecteurs à bandelettes doivent aussi être calibrés manuellement à chaque nouvel achat de bandelettes. Privilégiez donc un mode de calibrage simple. Côté bandelettes, sélectionnez-les suffisamment larges et rigides de façon à recueillir facilement le sang.

Choisissez également votre lecteur de glycémie en fonction de l’étalonnage, de la rapidité de test… selon ce qui convient le mieux à vos patients.

 

Fonctionnement du lecteur de glycémie

Le lecteur de glycémie traditionnel fonctionne selon la méthode électrochimique ou ampérométrique.

Pour utiliser un lecteur de glycémie, le principe est simple. Le patient se pique le bout du doigt au moyen d’un stylo auto-piqueur muni d’une lancette (petite aiguille). Les lancettes peuvent être réglables pour choisir la profondeur de pénétration idéale pour recueillir le sang capillaire. Puis, le patient approche de son doigt une des bandelettes fournies avec l’appareil, de façon à y déposer une goutte de sang. Ensuite, il ne reste plus qu’à insérer la bandelette dans le lecteur de glycémie. Le glucose présent dans le sang entre alors en réaction avec une électrode enzymatique, ou un capteur chimique présent sur la bandelette. Cette réaction chimique va susciter un courant électrique. En quelques secondes, le résultat s’affiche ensuite donc sur le boîtier.

Il est important que le patient se lave les mains avant la piqûre, sans produit chimique pour ne pas fausser le résultat. De même, indiquez à votre patient de bien se référer aux conditions d’emploi et de conservation des bandelettes notamment. Il convient de ne pas laisser les bandelettes ouvertes à l’air libre : celles-ci sont extrêmement sensibles à l’humidité. Des bandelettes périmées ou trop humides peuvent induire un mauvais diagnostic et donc mettre en danger le patient. Il convient donc d’être bien vigilant.

 

Choisissez maintenant votre lecteur de glycémie idéal parmi notre sélection !