Nébulisateurs, inhalateurs

Vous souhaitez ré-approvisionner votre structure médicale en nébulisateurs pour vos patients ? Chez NMmédical, nous avons constitué une large gamme d’appareils de qualité professionnelle de la marque OMRON, adaptée à tous les besoins. Faites votre choix !

Notre gamme de nébulisateurs

Parmi les produits constitutifs de notre gamme, vous trouverez des nébulisateurs adaptés à tout type de public. Certains de nos modèles sont par exemple particulièrement adaptés à un usage pédiatrique. Autrement dit, ils s’adaptent parfaitement à la physionomie du visage d’un enfant. D’autres disposent de masques de rechange adaptés à taille adulte comme à taille enfant pour une plus grande praticité.

Choisissez entre un nébulisateur à embout nasal ou buccal, avec ou sans valve de silicone, à débit et à taux de nébulisation différents. Vous pouvez aussi choisir en fonction des volumes de contenance : notre gamme va de 2 à 7ml maximum.

Si vous recherchez un nébulisateur de qualité professionnelle, n’hésitez plus une seconde et parcourez nos différents produits.

7 Article(s)

par page

7 Article(s)

par page

Qu’est-ce qu’un nébulisateur ?

Un nébulisateur, nébuliseur ou brumisateur, est un dispositif alternatif à l'inhalateur permettant d'administrer un médicament par voie nasale. Le médicament est transmis par l'appareil en fines nébulisations à froid. Il peut servir à administrer des corticoïdes, des bronchodilatateurs, des mucolytiques ou des antibiotiques. Du cromoglycate est également souvent administré, notamment pour traiter l’asthme sévère du nourrisson.

Cet appareil comporte de nombreux avantages : il ne nécessite aucune coordination de la part du patient (ni manuelle ni respiratoire) et la méthode d'administration du nébulisateur reste efficace même si le patient n'a qu'une faible capacité respiratoire. De plus, les effets sont plus rapides qu’en passant par une voie d’administration traditionnelle.

La nébulisation est donc une technique particulièrement adaptée pour le patient gériatrique, en pédiatrie ou pour certaines personnes handicapées inaptes à se mouvoir ou à respirer correctement. Il est également efficace pour traiter l’asthme, la bronchite, certains types d’allergies ou pathologies pulmonaires. Le nébulisateur est donc régulièrement utilisé dans les unités hospitalières générales ou de soins intensifs.

 

Comment fonctionne le nébulisateur ?

Le nébulisateur fonctionne grâce à la méthode de “nébulisation”. Cette technique consiste en la transformation du médicament liquide en aérosol à respirer par le patient. La transformation peut s’effectuer grâce à des ultrasons, par l’introduction simultanée de gaz et de liquide ou au moyen d’un compresseur.

Bien souvent, le nébulisateur sera constitué d’un compresseur, d’un masque ou embout de nébulisation, d’un tuyau et d’un nébuliseur dans lequel sera placé la substance médicamenteuse à administrer.

Au moment de porter le masque, il suffit de connecter le tube à air sur le compresseur, puis d’indiquer au patient de respirer normalement, c’est-à-dire lentement et régulièrement pendant la durée du traitement (généralement une dizaine de minutes). Chez l’enfant, la durée ne doit pas excéder 10 minutes. Enfin, le dispositif doit être nettoyé soigneusement à chaque utilisation par rinçage des pièces à l’eau chaude et au savon.

Attention, certains produits ne doivent pas être administrés en même temps avec cet appareil : terbutaline avec budésonide par exemple. Dans ce cas précis, il faut les administrer au patient l’un après l’autre.

 

Comment choisir un nébulisateur adapté ?

Le choix du nébulisateur est crucial. Pour vous aider à choisir celui qu’il vous faut, voici une liste des critères à prendre en compte :

  • La taille moyenne des particules (ou MDD - Mass Median Diameter) : Le dépôt des particules dans les voies aériennes se fait en fonction de leur diamètre. C’est pourquoi il s’agit d’un critère de choix très important. Nous vous recommandons l’usage d’un nébulisateur permettant la distribution de particules très réduites, de façon à pouvoir traiter efficacement les voies respiratoires supérieures comme inférieures. Les particules doivent idéalement être comprises entre 3 et 5 microns.

 

  • Le débit : Un bon nébulisateur doit posséder un débit élevé pour permettre une administration rapide du médicament, en 10 à 15 minutes seulement.

 

  • La contenance : En fonction des traitements à administrer, choisissez un nébulisateur à plus ou moins grande contenance.

Enfin, le nébulisateur idéal doit être conforme à la norme NF EN 13544-1 en vigueur. C’est le cas de chacun des produits de la marque OMRON que nous proposons. Faites donc votre choix sereinement parmi eux.

 

Histoire du nébulisateur en milieu hospitalier

L’usage du nébulisateur n’est pas récent. Néanmoins, elle a connu une évolution significative dans les années 50 avec les travaux de R. Tiffeneau, médecin, pharmacologue et physiologiste français. A cette époque, ses études portaient sur l’oxygénothérapie et la nébulisation médicamenteuse. C’est sur ce dernier concept qu’il s’est ensuite attardé, en déterminant la taille idéale des particules respirables.

Après maintes études, ce n’est qu’en 1997 qu’on publie les Bonnes Pratiques de la Nébulisation, plus tard ré-actualisées en 2006. Elles définissent les modalités d’administration des médicaments aux patients.

 

Sélectionnez dès maintenant le nébulisateur idéal en fonction des besoins de votre profession !