Tensiomètres de poignet

Nous proposons des tensiomètres de poignet spécialement pensés pour les professionnels du milieu médical. Nous mettons à votre disposition des produits d’une grande précision, des marques A&D Medical et Omron !

Notre gamme de tensiomètres de poignet

Notre gamme est composée de tensiomètres de poignet électroniques. Ceux-ci sont facilement transportables et d’une grande précision. Certains modèles disposent même de fonctionnalités spécifiques telles qu’un détecteur de mouvement, de bon positionnement du brassard, d’indicateur du niveau d’hypertension ou encore d’un système IBH permettant la détection des pulsations irrégulières.

Chaque tensiomètre de poignet de notre gamme permet l’affichage de la tension à plus ou moins 3mmHg et du pouls avec une marge de + ou - 5%. L’affichage de la diastole, de la systole et du pouls se font suivant les standards de la classification OMS.

Lequel allez-vous choisir ? Sélectionnez celui qui vous convient le mieux en fonction de son poids, du type d’écran (LCD haut de gamme ou classique), du mode de mesure (standard ou triple automatique) et du fonctionnement général. La plupart de nos tensiomètres de poignet permettent une sauvegarde automatique des résultats sur téléphone pour un suivi facilité, et/ou sous la forme de graphiques facilement consultables et analysables.

Essayez les tensiomètres de poignet de notre gamme garantie qualité !

10 Article(s)

par page

10 Article(s)

par page

Qu'est ce qu'un tensiomètre de poignet ?

Le tensiomètre de poignet se base sur les oscillations de la paroi artérielle, c’est la méthode oscillométrique. Il indique directement la tension de la personne concernée en mesurant la pression systolique et diastolique selon une méthode mathématique précise. Selon les fabricants, cet algorithme diffère quelque peu, ce qui induit une tension un peu différente en fonction des modèles.

Le tensiomètre de poignet sert notamment à diagnostiquer une hypertension artérielle. Dans ce cadre, il contribue à prévenir les accidents cardiovasculaires, dont l’hypertension est souvent à l’origine. Le tensiomètre de poignet permet également de mesurer les effets d’un traitement tensionnel.

Ce type de tensiomètre est particulièrement adapté à l’automesure. Il permet donc à des patients d’effectuer leur contrôle de tension à domicile, s’ils ne peuvent pas se déplacer. Il est aussi très facilement transportable de par sa petite taille.

 

Les étapes de sélection d’un bon tensiomètre de poignet

Les tensiomètres de poignet sont automatiques. Les différences entre les modèles se situent donc principalement au niveau des caractéristiques proposées par chaque modèle. Voici quelques exemples :

 

  • Le mode d’affichage. Il est à choisir en fonction du type de patient traité. Pour des personnes âgées, il convient de sélectionner un écran de grande taille, pourquoi pas lumineux pour faciliter la lecture des résultats.

 

  • Le poids. Vous trouverez des tensiomètres de poignet plus ou moins lourds. Faites votre choix en fonction des déplacements médicaux que vous aurez à effectuer.

 

  • Les options complémentaires. Certains appareils disposent de différentes icônes qui apparaissent au moment de la prise de tension. On trouve parfois un système de vérification du bon positionnement du brassard, un détecteur de mouvement, un indicateur de niveau d’hypertension, etc. Certains appareils disposent aussi d’une technologie sans contact permettant de transférer les données du tensiomètre vers un ordinateur ou un smartphone. Toutes ces options facilitent la prise de tension et apportent davantage de confort. Faites votre choix parmi elles.

 

Le tensiomètre de poignet : comment ça marche ?

Le tensiomètre est composé d’un brassard que l’on place sur le poignet du patient. Sur ce brassard, on trouve le manomètre électronique. Autrement dit : le boîtier affichant les résultats.

Dans un premier temps, le brassard se gonfle automatiquement : cela comprime l’artère et empêche le sang de circuler. Ensuite, le brassard se dégonfle permettant au sang de couler normalement dans les vaisseaux. Les résultats s’affichent alors sur le manomètre. Comptez trois mesures de tension effectuées à 1 minute d’intervalle pour une prise optimale.

Le tensiomètre de poignet se place généralement sur le poignet gauche. Néanmoins, cela dépend des patients. Il arrive de constater une différence de pression artérielle d’environ 20 mmHg entre les deux bras du patient. Observez quel poignet montre la tension la plus élevée : la tension devra toujours être prise sur ce dernier.

En termes de positionnement, laissez environ 1 cm entre le pli du poignet et le bord du brassard. Le patient doit ensuite plier son bras sur sa poitrine pour tenir le poignet au niveau de son cœur. Attention, le positionnement du brassard est essentiel : certains facteurs défavorables peuvent en effet compliquer la prise de tension avec un tensiomètre de poignet : vaisseaux sanguins trop peu profonds, différence de tissu musculaire ou adipeux… Dans ce contexte, un mauvais positionnement peut même rendre impossible la prise de tension.

Lors de la prise de tension, votre patient doit se détendre et rester le plus immobile possible. Il ne doit pas non plus porter de montre ou de bijoux.

 

Nos tensiomètres de poignet de qualité sont conçus pour les besoins des professionnels de santé. Choisissez le vôtre dès maintenant.