Autoclaves

Pour votre établissement médical, vous souhaitez faire l’acquisition d’un autoclave de qualité ? Nous avons constitué pour vous une gamme d’appareils fiables provenant des meilleures marques du marché comme Midmark. Faites votre choix dès maintenant parmi nos produits.

Notre gamme d’autoclaves

NMmedical vous offre un large catalogue de produits. Notre gamme est constituée d’autoclaves de classe B en acier inoxydable et finitions électro polies, respectant la norme EN13060. Tous sont dédiés à la stérilisation des corps creux, pleins, des charges poreuses et des objets emballés ou non, par fractionnement du vide.

Faites votre choix entre nos modèles de volumes différents, avec cycle de stérilisation pré-enregistré ou non, puissance sonore et mode de verrouillage personnalisés. En fonction de vos besoins, orientez-vous également vers un produit à plus ou moins grande contenance. Midmark propose par exemple des modèles de haute qualité pour des volumes relativement importants, de 18 à 23L.

Enfin, notre gamme complète est aussi composée de dispositifs d’acquisition des données des cycles de stérilisation avec enregistrement sur clé USB, d’imprimantes pour autoclave ou de papier adapté à ces mêmes imprimantes.

Il ne vous reste plus qu’à sélectionner l’autoclave et les accessoires associés qui vous correspondent.

9 Article(s)

par page

9 Article(s)

par page

L’autoclave, qu’est-ce que c’est ?

L'autoclave est un appareil permettant d'assurer la stérilisation du matériel médical par vapeur d'eau saturée sous pression. Les modèles de classe B sont indiqués pour les professionnels de santé. Grâce à leur pompe à vide puissante, ils sont les seuls à pouvoir assurer une stérilisation optimale des éléments emballés ou non et donc les seuls légalement autorisés dans les établissements de santé.

L’autoclave fonctionne grâce à l’hydrolyse. L’action de l’eau va détruire les protéines des germes présents sur les éléments médicaux. On appelle cette étape la dénaturation protéique. Le but de cette installation est d’éliminer tous les micro-organismes potentiellement présents sur le matériel de sorte d’éviter tout risque de contamination croisée, à la fois pour le patient et le praticien. Pour ça, la vapeur d’eau est portée aux alentours de 100 à 135 °C.

L’autoclave peut stériliser un grand nombre d’éléments différents. Parmi eux : l’instrumentation médicale, les vêtements en coton ou tissu (appelés éléments poreux) et même le verre.

Aujourd'hui, les dentistes et les hôpitaux sont les plus équipés mais les médecins généralistes se tournent de plus en plus vers ces solutions rapides et fiables pour la stérilisation de l'instrumentation. Les salons de tatouage tout comme les vétérinaires s’équipent également en autoclave afin de maintenir une hygiène irréprochable au cours de leur activité.

Comment choisir facilement un autoclave ?

Le choix d’un autoclave doit découler d’une réflexion précise et structurée. Parmi les critères à prendre en compte, voici les plus importants :

  • La taille : l’autoclave peut être lourd et encombrant. Par exemple, le modèle icanClave de classe B pèse pas moins de 51 kg. En fonction de l’utilisation faite et de la taille du cabinet médical, on privilégiera des appareils de plus ou moins grande taille.

 

  • La contenance : Bien évidemment, la contenance dépend du volume d’objets médicaux à stériliser.

 

  • Les fonctionnalités : rapports de stérilisation quotidiens en cas d’utilisation fréquente, programmes en plusieurs langues, écran LCD, fermeture motorisée… ce sont autant de fonctionnalités qui peuvent au quotidien faciliter votre travail. Faites-y attention au moment de sélectionner votre autoclave.

 

L’autoclave, d’hier à aujourd’hui

Pour atteindre le niveau de perfection des appareils d’aujourd’hui, il a fallu aux scientifiques des siècles de recherche. C’est en 1670 que Denis Papin, un physicien et mathématicien français créa pour la première fois un autoclave. A l’époque, il s’agit d’une machine à vapeur à piston / cylindre. Presque 200 ans après, en 1879, les premiers modèles disponibles pour médecins font enfin leur apparition. Depuis, l’autoclave a bien évolué et est devenu quasiment 100% fiable.

 

Le fonctionnement de l’autoclave

L’autoclave est composé d’un réservoir contenant l’eau déminéralisée dispersée sous forme de vapeur et d’une cuve qui se ferme hermétiquement. A l’intérieur de cette dernière, le praticien dispose sur des plateaux les éléments à stériliser. Selon le modèle, le nombre de plateaux varie. Une fois la cuve fermée, un cycle de stérilisation plus ou moins long débute, préalablement défini sur l’écran LCD à disposition du praticien.

A la réception d’un appareil, commencez par le tester en réalisant un cycle test comme ISP ou Helix. Ce dernier mesure la capacité de l’autoclave à stériliser les corps creux.

A la fin de l’autoclavage, emballez ensuite soigneusement les éléments autoclavés dans des emballages prévus à cet effet. Sans cela, des micro-organismes pourraient se retrouver dessus, rendant finalement inutile l’autoclavage précédemment réalisé. On utilisera pour ce faire des sachets transparents avec indicateur de stérilisation, très pratiques surtout pour conserver plus de quelques jours les éléments emballés. Sinon, le recours à une gaine ou encore une boîte de stérilisation est envisageable.

Dans tous les cas, maintenez un espace d’environ 10 cm autour du dispositif et 25 cm au-dessus pour un fonctionnement optimal.

 

Sélectionnez dès maintenant l’autoclave le mieux adapté à vos besoins médicaux.