Utilisation des pansements primaires ou secondaires

Les différents types de pansement

Tableau des différents types de pansement

Le Mémo :

La prescription et l’utilisation des pansements avancés et pansements secondaires sont encadrés par les recommandations de La Haute Autorité de Santé (HAS) et plus particulièrement par l’article mis à jour en 2007 (cf source). Ce rapport d’évaluation des pansements primaires et secondaires décrit les conditions de prescription, les nouvelles classifications mises en place ainsi que des indications thérapeutiques et nomenclatures sur les pansements et leurs conditions d’utilisation. Par exemple : placement du pansement primaire au contact direct de la plaie, ou pansement secondaire et matériels de fixation/maintien.

Pansements primaires

La décision d’utiliser un pansement technique repose sur une analyse clinique préalable de la plaie. Seul un médecin ou un(e) infirmier(e) titulaire du DIU « Plaies et Cicatrisation » peut prescrire l’utilisation d’un pansement primaire.

Il existe des possibilités, légalement très encadrées, de délégation de compétence sur le sujet mais cette recommandation vise à garantir la qualité du suivi de la cicatrisation pour le patient.

Typologie des pansements techniques

Les pansements avancés sont catégorisés par la Haute Autorité de Santé selon la typologie suivante :

Pansements Hydrocolloïdes

Pansements Hydrocellulaires

Pansements Alginates

Les pansements en fibres de carbométhylcellulose

Pansements Hydrogel

Interfaces (pansements gras)

Pansements au charbon actif

 

 

Les pansements avancés Klinion :

 

Pansements secondaires et moyens de fixation / maintien

Le pansement secondaire est prescrit par un médecin ou un(e) infirmier(e) de la même manière que n’importe quel autre dispositif médical. Cette prescription est donc encadrée par l’arrêté du 13 avril 2007 fixant la liste des dispositifs médicaux que les infirmiers sont autorisés à prescrire.

Les pansements secondaires Klinion :

Echantillon pansements

Pansements secondaires

Bande de fixation Klinifix

Choix des pansements à utiliser

Les principaux critères de décision dans la prescription de la pose des pansements définis par la Haute Autorité de la santé sont les suivants :

  • Plaies chroniques sans distinction de phase de cicatrisation : Pansement Hydrocolloïde (Pansement avancé).
  • Plaies aiguës sans distinction de phase de cicatrisation : Pansement Hydrocellulaire et Pansement en fibres de carboxyméthylcellulose.
  • Plaies chroniques en phase de détersion : Pansement Alginates et Séquence alginate (en phase de détersion), suivi d’un Pansement Hydrocolloïde (en phase de bourgeonnement).

Autres cas :

  • Plaies chroniques en phase de détersion : Pansement Hydrogel
  • Plaies chroniques en phase de bourgeonnement : Interface et Pansement Hydrocellulaire
  • Plaies chroniques en phase d’épidermisation : interface et Pansement Hydrocolloïde
  • Plaies aiguës en phase d’épidermisation : Interface
  • En cas de peau fragile (épidermolyses bulleuses) : Interface
  • Plaies hémorragiques : Pansement Alginates
  • Plaies cancéreuses malodorantes : Pansement à base de charbon actif.

 

Source : http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_532035/articles-pour-pansements

Comments are closed.