Masque FFP2 type bec de canard - Boîte de 20 masques

Marque :
Ref: 70265
 
19,00 € TTC
Soit 0,95 € l'unité

Description

Masque FFP2 : Masque de protection respiratoire de type FFP2 sans valve, à usage unique

Demi-masque filtrant anti-virus, anti-allergènes, anti-pollution. Ce masque FFP2 est également conçu pour protéger contre les poussières telles que béton, ciment, plâtre, fines particules de peintures et résines, plastiques, ...

 

Avantages :

  • - Confort de respiration optimal
    - Couverture optimale du visage
    - Tout type de visage
    - Très bon maintien contre le visage du fait de l’élasticité des élastiques thermosoudés
    - Douceur de la face interne
    - Parfaite adaptabilité à la morphologie du visage
    - Port possible et protection des lunettes correctrices avec limitation de buée
    - Sans odeur
    - Sans latex.

 

Caractèristiques techniques :

  • Equipement de protection individuel (EPI)
    - Norme EN 149 : 2001 “Demi-masque filtrant contre les particules”
    - Masque en polypropylène thermo-soudé
    - 4 couches
    - Sans latex, sans valve, sans odeur
    - Barrette nasale pour limiter la formation de buée pour les porteurs de lunettes et améliorer l’adhésion du masque
    - Temps de port conseillé : 4 heures
  • - A conserver à une température comprise entre -17°C et +30°C, dans un endroit ou l’humidité est ≤ 80%
  • - Durée de vie : 3 ans
  • - Dimension : 205 x 100 mm
    - Poids : 10 g


Applications :

  • - Personnels hospitaliers, professionnels de santé à l'hôpital (médecins, infirmières, aides-soignantes...), comme en cabinet de ville (médecins généralistes, infirmières, autres spécialités médicales...) dont le personnel nécessite une protection contre l’inhalation d’agents infectieux à transmission aérienne ou à transmission par voie “gouttelettes” (Coronavirus (Covid-19), variants du Covid-19 (Coronavirus), grippe aviaire, tuberculose…)
    - Personnes en contact avec des individus porteurs du Coronavirus, appelé Covid-19, du virus H1N1 (grippe A)
  • - Tous les secteurs industriels

Quel masque, pour quel usage ?

 

Les équipements de protection respiratoire jetable


Un équipement de protection respiratoire jetable filtrant contre les particules, communément appelé “masque” de protection respiratoire, protège celui qui
le porte contre les aérosols solides et liquides. Par ordre croissant d’efficacité, il existe trois classes d’appareils de protection respiratoire jetables : FFP1, FFP2, FFP3. La classification prend en compte l’efficacité du filtre, la fuite au visage et la résistance respiratoire. La protection apportée dépend de la classe de l’appareil et du bon ajustement de l’appareil au visage.


Qui le porte ?

le personnel soignant en contact : avec des cas possibles ou réels de grippe,
préconisé pour la population saine en cas de pandémie grippale : comme la grippe aviaire,
le personnel dans différentes industries : automobile, laboratoire, agroalimentaire…


Quelles mentions doit il comporter ?

CE + n° organisme notifié.
Norme EN 149 : 2001.
Classification FFP1, FFP2, FFP3 selon :
- leur efficacité de filtration,
- leur fuite totale maximale vers l’intérieur,
- leur résistance respiratoire.


A savoir :

Plusieurs modèles existent selon :
la forme : coquille, bec de canard…,
la présence ou non d’une valve,
le niveau d’efficacité de filtration : FFP1, FFP2 ou FFP3.


Ce masque doit être impérativement ajusté au visage (masque plaqué contre le visage) pour assurer la protection maximale. La formation des utilisateurs est d’ailleurs indispensable. Nous mettons sur nos boîtes une notice d’utilisation ainsi que les recommandations associées, qui vous permettrons d'appréhender au mieux ce type de masque.

 

Le masque FFP2, appelé aussi masque « bec de canard », est un masque de protection respiratoire filtrant contre les particules. Il protège celui qui le porte contre les aérosols liquides et solides. Le masque FFP2 filtre au moins 94 % des aérosols de taille moyenne 0,6 µm (fuite totale vers l’intérieur< 8 %). Cet appareil de protection respiratoire protège donc contre le risque de gouttelettes. Le masque FFP2 est composé d’une pièce faciale et d’un dispositif de filtration. Il dispose de plusieurs couches qui permettent d’optimiser la protection. Certains masques FFP2 disposent de ''soupapes'' respiratoires permettant un meilleur confort pour ceux qui les portent.

 

Cet appareil de protection respiratoire protège contre les virus de la grippe, l'influenza virus B, la grippe aviaire, le SARS-CoV, le SARS-CoV-2, la yersinia pestis, la mycobacterium tuberculosis et est fortement recommandé contre le coronavirus ou Covid-19. Il doit être particulièrement porté par :

 

  • - Les médecins généralistes, infirmières, cardiologues des services hospitaliers, en contact avec des patients infectés ou possiblement infectés par le Covid 19, le coronavirus, ses variants ou la grippe
    - Pour le personnel qui travaille dans des domaines tels que l’agroalimentaire, la fonderie, le bâtiment, l’industrie de verre, l’automobile, l’industrie pharmaceutique, les laboratoires...

 

Normes et pictogrammes

1. En 166 : 2001

Protection des yeux contre les impacts de particules à grande vitesse et faible énergie à des températures extrêmes (-5°C et +55°C).


2. EN 170 : 2003

Protection des yeux contre les rayons U.V.


3. EN 14683 : 2005 / 2014

Cette norme a pour but de définir les critères qui assurent la protection du patient.


Les 3 critères testés sont :
L’efficacité de filtration bactérienne (EFB).
La pression différentielle ou respirabilité (∆P).
La pression de résistance aux éclaboussures.

Tableau

La pression différentielle exprime la résistance du masque au passage d’un flux gazeux.
Les masques IR et IIR sont dits « résistants aux éclaboussures ».

 

4. EN 149 : 2001

Cette norme a pour but de définir les critères définissant la protection des demi-masques filtrant contre les particules afin de protéger son porteur contre les aérosols solides et liquides tels que les cas de grippe, pandémie ainsi que dans les industries telles que l’automobile, l’agroalimentaire, le bâtiment… La classification prend en compte l’efficacité du filtre, la fuite au visage et la résistance respiratoire.


Il existe 3 classes de protection : FFP1, FFP2 et FFP3.

 Tableau2

  • - FFP1 : Poussières non toxiques : cellulose, coton, farine, argile, huiles végétales et minérales... anti-pollution.
  • - FFP2 : Poussières telles que béton, ciment, plâtre (démolition, gros oeuvre, ponçage), fines particules de peintures et résines, plastiques (décapage par impact, ponçage)... anti-pollution, anti-allergènes, anti-virus.
    - FFP3 : Fibres d’amiante dont la concentration < 1 fibre/cm3/h (manutention de matériaux et diagnostics), poussières de laine de roche, de laine de verre (manipulations, travaux d’isolation), plomb (ponçage de peintures), bois (ponçage, découpe), fumées métalliques... anti-pollution, anti-allergènes, anti-virus, anti-bactéries.

 

5.  EN 13795

Elle s’applique aux dispositifs médicaux (champs chirurgicaux, tenues de bloc, pyjamas de bloc…) à destination des patients et du personnel médical devant être protégés, lors des interventions chirurgicales et invasives, contre la transmission d’agents infectieux.

Caractéristiques

Poudrés NON
Éligible livraison cadencée NON

Composition

Matière :

  • - Masque : 4 couches en polypropylène dont une couche formant filtre
  • - Elastiques : polypropylène, polyamide, élasthanne
  • - Barrette nasale : acier et polypropylène
  • - Sachet individuel : polypropylène

Usage

A jeter après usage.Ne pas utiliser si l'emballage est endommagé. A utiliser pour se protéger contre les poussières telles que béton, ciment, plâtre, fines particules de peintures et résines, plastiques, anti-pollution, anti-allergènes, anti-virus.

 

Avis

Dites-nous ce que vous pensez de cet article!

Ecrire un avis
    Veuillez patienter...