Chercher du contenu, un article..

Le diabète : dépistage, suivi, évolution

Problème de santé publique majeure, le diabète est présent dans le monde entier. Plus de 425 millions de personnes sont touchées par cette maladie chronique. En France,  c’est plus de 3.5 millions de personnes qui sont atteintes. Ces chiffres progressent chaque année. Qu’est-ce-que le diabète ? Comment peut-on le dépister ? Pourquoi des chiffres en constante augmentation ?

 

Une maladie avec plusieurs formes

Le diabète est une maladie chronique caractérisée par un trouble de l’assimilation, du stockage et de l’utilisation des sucres apportés par l’alimentation. Le taux de sucre s’élève alors dans le sang. On parle d’hyperglycémie chronique.  On distingue différentes formes de diabète. Les formes principales  étant le diabète 1 et le diabète 2. Le diabète de type 1 – « également connu sous le nom de diabète juvénile –  touche principalement les personnes jeunes et résulte d’une destruction totale ou partielle des cellules produisant de l’insuline (cellules bêta du pancréas), ce qui va entraîner une carence totale en insuline. Le diabète de type 2 – également appelé diabète de la maturité – apparaît le plus souvent après 40 ans, chez des sujets en surpoids. Il se caractérise par une résistance du corps à l’insuline, hormone naturellement sécrétée par le pancréas, qui ne parvient plus à faire rentrer le sucre dans les cellules. Les femmes enceintes peuvent également développer un diabète – dit diabète gestationnel – car généralement il disparaît après l’accouchement. Un diabète mal équilibré peut entraîner des complications aiguës telles qu’une hypoglycémie, un coma, l’acidocétose diabétique mais aussi des complications chroniques (rétinopathie, néphropathie, neuropathie). D’où l’importance de le dépister rapidement dès les premiers signes.

De nouvelles possibilités de dépistage du diabète 

Les symptômes du diabète différent selon la forme. Le diabète de type 1 survient généralement durant l’enfance. Les symptômes du diabète juvénile sont facilement reconnaissables et se caractérisent par une augmentation du besoin d’uriner, une augmentation de la soif, une perte de poids, une fatigue importante et une vision trouble. Contrairement au diabète juvénile, le diabète de type 2 apparaît généralement chez les personnes âgées de plus de 40 ans. La génétique peut jouer un rôle dans l’apparition de la maladie. Les signes qui doivent vous alerter sont les mêmes que pour le diabète de type 1, avec quelques symptômes en plus tels que des démangeaisons au niveau des organes génitaux, une cicatrisation très lente en cas de blessure et des infections plus fréquentes (grippe, cystite…).

La prise de sang reste l’examen incontournable pour dépister le diabète. Elle s’effectue  le matin à jeun. D’autres méthodes permettent également de mesurer sa glycémie tout en restant chez soi. Le glucomètre est un appareil qui s’achète en pharmacie (sans ordonnance) et permet de mesurer le glucose. Ce lecteur de glycémie sanguine facilite le contrôle du diabète en vous donnant des informations précises. La France fait partie des pays où le taux de diabète est le plus bas. Cependant, tous les ans, 20 000 000 d’analyses de glycémie sont réalisées en France et ces chiffres progressent chaque année.

 

Une pathologie mondiale en évolution permanente

Plus de 425 millions de personnes souffrent du diabète. L’OMS, prévoit 622 millions de diabétiques d’ici 2040. Pourquoi ces chiffres sont en constante augmentation ? On ne peut pas mettre de côté le facteur génétique et ne pas prendre en compte non plus le vieillissement de la population. Ces deux facteurs augmentent considérablement les chiffres. Mais cette augmentation s’explique aussi par une combinaison de facteurs environnementaux :

  • Une alimentation déséquilibrée qui comporte une consommation importante de sucres raffinés, de graisses végétales ou animales et une pauvreté en fruits et en légumes
  • Un mode de vie sédentaire avec un manque d’activité physique
  • Le surpoids et l’obésité

Contrairement à ce que l’on pourrait penser à tort, le diabète n’est pas une maladie que l’on retrouve uniquement dans les pays développés. En effet,  80% des personnes atteintes vivent dans des pays à faibles ou moyens revenus. En Afrique par exemple, le nombre de personnes atteintes en Afrique augmentera de 140% au cours des 30 prochaines années. Cela s’explique, par une alimentation riche en sucre, en graisses animales saturées et en aliments usinés. Sur les marchés africains, on trouve principalement des produits gras comme l’huile, la mayonnaise, les plats en fritures…

Et que dit la science dans tout ça ?

D’après de récentes études suédoises, cette maladie chronique ne se diviserait pas uniquement en deux grandes familles (diabète 1 & 2) mais en 5. Selon ces chercheurs suédois, le diabète 2 recouvrirait 4 formes différentes, avec pour chacune ses spécificités et des niveaux de gravité différents. Cette nouvelle classification qui propose non pas 2 catégories mais 5 permettrait de mieux adapter les traitements selon les spécificités de chaque malade. L’espoir d’un traitement plus ciblé pour eux.

 

Pour être en bonne santé, mangez mieux, bougez plus !

Retrouvez notre gamme de lecteurs de glycémie sur notre site internet

Lecteur de glycémie CardioChek Plus

Lecteur jetable hémoglobine glyquée A1C Now+ Professionnels

Bandelettes de test glucose eGlu pour CardioChek PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *