Chercher du contenu, un article..

Faits et chiffres: L’auto mesure

appareil prenant des mesures

Comment utilise-t-on les objets connectés et les applications mobile afin de prendre soin de notre santé ?

Le domaine de la santé suit sérieusement l’actualité et l’évolution des nouvelles technologie et du web. Cela se voit par l’explosion du nombre d’objets connectés, des applications et des sites dédiés à la santé.

Si l’on étudie plus en détails, on constate que les trois objets connectés les plus utilisés par les français sont; dans l’ordre croissant et sans comptabiliser les smartphones: les montres connectées, les bracelets connectés et enfin balances connectées. La première a un lien plus que visible avec la santé, en indiquant davantage que le poids avec des fonction d’impedancemetrie relativement avancées accessibles aux particuliers, en montrant par exemple une courbe d’évolution de la masse musculaire. En ce qui concerne les montres et les bracelets connectés, nous sommes en face d’un suivi de la personne plus poussé, tel qu’une prise de tension continue par exemple, le nombre de calories perdues dans la journée etc. Ces deux derniers objets sont aussi beaucoup utilisés dans le domaine sportifs dans le suivi de leur performance.

Ce sont des objets qui servent également aux professionnels de santé. En effet les données collectées par les objets connectés peuvent servir lors du suivi d’un patient sur une durée donnée, puisque l’avantage des objets connectés est de pouvoir suivre en temps réel l’état de santé d’une personne.

En ce qui concerne le web, 56% des internautes au cours des 6 derniers mois ont consulté un site sur la santé. Parmi eux; 78 % sont allés consulter un site spécifiquement dédié à la santé; 23 % sur des encyclopédies du même type que Wikipédia, et 17 % se renseignent sur des forums ou des sites d’assurances et de mutuelles. En termes d’automédication; 6 % des internautes ont déjà acheté des génériques (OTC) sur Internet.

Enfin; pour ce qui est des applications mobile de santé, il en existe plus de 100 000. 18 % des Français ont déjà utilisé une application mobile de santé, et 24 % des non utilisateurs se disent intéressés par celles-ci. Chez les utilisateurs; 43 % déclarent vouloir évaluer leur santé, 38 % pour les accompagner dans leurs efforts; et 31 % pour être tenus informés sur une maladie ou un traitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *