Chercher du contenu, un article..

Intolérance aux gants médicaux

Allergies gants
Les gants médicaux sont utilisés plusieurs fois par jour par tous les membres du personnel médical, quelle que soit leur profession. Ils servent à protéger les mains des professionnels des produits qu’ils manipulent et qui à la longue peuvent être nocifs pour leur peau. Mais les gants médicaux protègent aussi les malades et le personnel médical des microbes et évitent ainsi la transmission de malades en malades ou de malade à soignant. C’’est la raison pour laquelle des centaines de milliers de gants médicaux sont utilisés chaque jour dans les centres hospitaliers : ils sont en effet régulièrement changés pour des questions d’’hygiène évidente.

 

Les gants médicaux sont aujourd’’hui fabriqués dans des matériaux de plus en plus solides et peuvent être étendus et étirés sans qu’’ils ne se cassent afin d’’assurer une plus grande sécurité d’’utilisation. Les matières ont en effet changé mais certains professionnels rencontrent tout de même des problèmes d’’allergie par exemple parce que l’’utilisation des gants médicaux est trop fréquente ou tout simplement parce que leur peau ne supporte pas certaines matières.

 

C’’est la raison pour laquelle les fabricants de gants médicaux tentent de trouver des matières toujours plus innovantes et surtout naturelles pour aider les professionnels voire les malades à éviter ce genre d’écueil. Le latex naturel notamment est de plus en plus utilisé mais reste allergène pour de nombreuses personnes bien que peu d’agents chimiques soient rajoutés lors de la fabrication des gants médicaux et que le latex soit naturel. Le caoutchouc synthétique lui, provoque aussi des allergies et des rougeurs mais elles sont moins évidentes et rapides que pour les gants médicaux en latex car elles n’apparaissent que sous deux ou quatre jours, durée pendant laquelle l’’utilisation des gants médicaux est récurrente.

 

Pour éviter toute intolérance, il est important que les fabricants ajoutent le moins d’’agents chimiques que possible mais d’’autres matières doivent encore être trouvées pour que les professionnels ne rencontrent plus ce type de problème et puissent travailler sereinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *