Chercher du contenu, un article..

Utilisation des désinfectants entre deux interventions

Désinfection entre deux opérations

Les secouristes (pompiers ou SAMU) sont exposés aux microbes des personnes auxquelles ils viennent en aide de manière quotidienne. Les désinfectants jouent donc, comme dans le milieu médical en général, un grand rôle et leur utilisation est d’une importance capitale. Il est particulièrement important entre deux interventions que les secouristes utilisent des désinfectants pour nettoyer leur matériel mais aussi leurs véhicules qui sont certainement empreints des microbes de la personne qui vient d’’en sortir afin de ne pas contaminer un futur patient. Les désinfectants doivent donc être passés partout sous peine que des microbes se transmettent entre les différentes personnes sauvées dans la journée.

 

C’est donc minutieusement que les secouristes doivent passer des désinfectants dans leurs véhicules mais aussi sur leurs instruments. Ils se protègent les mains voire la bouche, pendant cette opération, au moyen de gants et de masques afin de ne pas être eux-mêmes en contact avec les microbes et donc de ne courir aucun risque. Car il faut bien penser qu’’un bon secouriste est avant tout une personne qui sait se protéger elle-même : un secouriste contaminer court en effet un danger pour sa personne mais aussi et surtout pour les personnes auxquelles il viendra en aide.

 

Les désinfectants, une fois passés dans les véhicules et sur le matériel seront rangés soigneusement pour une prochaine utilisation. Leur utilisation plusieurs fois par jour les rend indispensable pour les secouristes mais peuvent aussi être nocifs pour ceux qui les utilisent régulièrement d’’où l’’importance que ces professionnels se protègent bien. L’’utilisation des désinfectants est un sujet majeur dans la profession de soignant et chaque centre, secouristes, hôpitaux ou simples médecins, se questionnent souvent pour trouver la meilleure solution et éradiquer le maximum de microbes sans trop « souffrir » eux-mêmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marquées par *